Fièvre chez l’enfant : comment baisser la température ?


La fièvre ? Cela peut arriver à tout moment chez un enfant, pour une raison ou une autre. Dans la plupart des cas, la fièvre n’est pas une maladie grave. Elle ne nécessite pas de ce fait l’intervention d’un pédiatre ou d’un médecin, car on peut la soigner soi-même, chez soi. Pour vous faciliter la vie, voici quelques conseils.

Enlever les vêtements chauds

Face à un enfant qui a de la température, notre première réaction sera surement de le dévêtir. Les professionnels de la santé nous conseillent même de le laisser torse nu, afin d’éviter toute complication. Pour qu’il ne soit pas trop chaud, pensez également à baisser la température de la pièce à 18 °C. Et bien évidemment, mieux vaut enlever toutes les couvertures. Cependant, diminuez la température petit à petit, pour éviter le choc thermique.

Lui donner souvent à boire

La plupart du temps, quand on a de la fièvre, on transpire beaucoup. Il est donc tout à fait normal que l’on soit déshydraté. Pour récompenser l’eau perdue, il faut donner à boire à votre enfant, de manière régulière, mais en petite quantité. Pour baisser rapidement sa température, vous pouvez aussi passer un gant d’eau froide sur son front et sa nuque.

Prendre une douche

De nos jours, les professionnels ne nous conseillent plus de prendre une douche fraiche pour diminuer la température, car cela pourra avoir un impact négatif chez l’enfant. Par contre, s’il transpire beaucoup, il peut prendre une douche rapide et ensuite changer de vêtements. Cela lui aidera à être beaucoup plus à l’aise et beaucoup plus confortable.

Lui donner du paracétamol

Si la fièvre persiste, n’hésitez pas à lui donner un traitement antipyrétique. Le paracétamol est le plus conseillé, mais vous pouvez aussi lui donner des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène. Par ailleurs, l’aspirine n’est pas très conseillée chez les enfants.

Bon à savoir

Ce que l’on vient de citer, ce sont des calmants pour l’aider à diminuer la température. Mais ce dont votre enfant a le plus besoin, c’est votre amour, votre tendresse et vos mots tendres. Ainsi, au-delà de tous ces remèdes, restez auprès de votre bout chou. Cela lui aidera vraiment à apaiser sa douleur.